Le Rotary International

Le Rotary International est une association qui rassemble 35 221 clubs au 30 septembre 2015, présents dans près de 200 pays et régions géographiques. L'ensemble de ces clubs Rotary compte au total 1 228 250 membres au 30 septembre 2015 appelés Rotariens.

Le Rotary a été historiquement le premier « club service » créé au monde. L'association, dont le siège se trouve en 2015 à Evanston dans l'Illinois, se présente comme une organisation apolitique et ouverte qui encourage une haute éthique civique et professionnelle et œuvre pour faire progresser l'entente et la paix dans le monde. Sa devise officielle est « Servir d'abord » (Service above Self).

Le Rotary International est financé par la cotisation annuelle de ses membres et par des dons à la Fondation Rotary.

L'emblème du Rotary est une roue d'engrenage de 24 dents, symbole de la transmission de l'énergie.

Ces 24 dents symbolisent aussi le fait que l'esprit de service s'exerce à toute heure de la journée.

Les représentations locales du Rotary sont désignées du nom de Rotary Club ou Club Rotary.

Création

Le Rotary a vu le jour à Chicago, Illinois, aux États-Unis le . C'est à cette date que son fondateur, Paul P. Harris, avocat, tint la première réunion, en compagnie de trois amis, Silvester Schiele, négociant en charbon, Gustavus H. Loehr, ingénieur des mines et Hiram E. Shorey, tailleur. Ils étaient d'origine allemande, suédoise, irlandaise, américaine et appartenaient aux confessions protestante, catholique et israélite.

À l'origine, l'idée de Paul Harris était de promouvoir la solidarité entre hommes d'affaires, mais, très vite, la notion d'une action humanitaire vint se greffer sur cet objectif. Les réunions étaient tenues à tour de rôle sur le lieu de travail de chacun des membres, d'où le nom de Rotary. Les premiers mois furent difficiles, de nombreuses discussions très vives sur l'évolution souhaitable opposant les membres du premier club. Ce n'est que fin 1906 que put être envisagé sereinement le développement du Rotary.

Philosophie

Selon ses statuts officiels6, le Rotary a pour objectif de cultiver l’idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement, s’engage à :

  1. Mettre à profit les relations et contacts pour servir l’intérêt général ;

  2. Observer des règles de haute probité dans l’exercice de toute profession ; reconnaître la dignité de toute occupation utile ; considérer la profession de chaque Rotarien comme un vecteur d’action au service de la société ;

  3. Appliquer l’idéal de servir dans la vie privée, professionnelle et publique ;

  4. Faire progresser l’entente entre les peuples, l’altruisme et le respect de la paix par le biais de relations amicales entre les membres des professions, unis par l’idéal de servir.

Le « critère des quatre questions » est une série d'interrogations devant servir à définir si une action est bonne ou non. Il est conçu comme suit :

En regard de ce que nous pensons, disons ou faisons :

  • Est-ce vrai ?

  • Est-ce juste ?

  • Est-ce source de bonne volonté ?

  • Est-ce équitable et bénéfique pour chacun ?

La Fondation Rotary

Créée dès 1917 comme fonds de dotation, la Fondation Rotary a pris son nom actuel en 1928. En 1983, elle est érigée en association à but non lucratif (non-for-profit corporation) selon les lois de l’État de l’Illinois aux États-Unis. La Fondation est gérée par son propre conseil d’administration exclusivement à des fins charitables et éducatives, conformément à ses textes fondateurs.

La Fondation Rotary, juridiquement et financièrement distincte du Rotary International, a pour objectif affiché de soutenir financièrement les buts et missions du Rotary et de l’aider à promouvoir l’entente entre les peuples au travers de programmes éducatifs et humanitaires aux niveaux local, national et international.

Elle agit soit par elle-même (bourses d'études, échanges de groupes de jeunes professionnels, …), soit en subventionnant diverses actions montées par les Rotary clubs, seuls ou en coopération (creusement de puits, actions d'alphabétisation, …). Sous le nom de « programme PolioPlus », elle participe enfin à l'effort mondial d'éradication de la poliomyélite qu'elle s'est engagée à accompagner jusqu'à son complet achèvement.